L’HISTORIQUE DU CNC EN QUELQUES LIGNES …

De 1940 à 1953 à la « carrière des Princes »

L’origine du CNC s’est perdu quelque peu dans les profondeurs d’une carrière remplie d’eau.
En effet, le CNC s’entraînait dans une piscine aménagée dans la « Carrière des Princes ». Cette
dernière était située aux Cohardières , route de Juigné, près de l’ancien hippodrome. Elle
comportait un espace limité destiné aux débutants qui souhaitaient apprendre à nager.
Tous les ans , le CNC organisait une grande fête nautique qui rassemblait de nombreux
Castelbriantais.

1953 : Ouverture de la piscine en « plein air » Route de Vitré.

C’est en 1953 que la piscine « Route de Vitré » est construite.

1961 : Le CNC devient association loi 1901

Après quelques années de sommeil, le Club reprenait vie ne 1961 grâce à Monsieur
MONTHARON qui occupait à la fois les rôles de Président et d’Entraîneur.
Le CNC dépose ses statuts et devient association loi 1901 le 31 mai 1961.
(Publié au journal officiel le 30 juin 1961).
Le club fonctionnait alors avec une vingtaine de nageurs pendant la saison estivale.
Les compétitions de natation se déroulaient essentiellement en eau vive (traversée du lac de
Savenay, descente de la Mayenne à Laval et à Château-Gontier, descente de la Maine à
ANGERS, traversée du port de Saint-Nazaire le matin et tournoi de water-polo l’après-midi
toujours dans le port, etc..)
Pendant la saison hivernale, le dimanche matin, les nageurs effectuaient des séances de
musculation dans la salle « cité Carfort ». De temps en temps, un entraînement était programmé
à la piscine des Baumettes à ANGERS ou à la piscine Saint Georges à RENNES.

1er écusson du CNC

1961-1970 : Compétitions en eau libre

 De 1961 à 1970, les compétitions de natation se déroulaient essentiellement en eau libre (traversée du lac de Savenay, descente de la Mayenne à Laval et à Château-Gontier, descente de la Maine à Angers, traversée du port de Saint-Nazaire le matin et tournoi de water-polo l’après-midi toujours dans le port, …).Suite à des problèmes de pollution, les compétitions en eau libre ont été suspendues.

Départ de la traversée de Laval (1970)

1966 : Couverture de la piscine en « plein air » route de Vitré

Avec la couverture des bassins, le CNC a eu la chance de bénéficier de l’une des premières piscines chauffées du département. Le groupe de nageurs de l’époque se distinguait en battant de nombreux records départementaux et régionaux, se qualifiant même pour des épreuves nationales. En 1967, le CNC est classé premier club de Loire-Atlantique.

1969 : Ouverture de la piscine « Olympique »

 En Loire-Atlantique, après la piscine Léo Lagrange de Nantes, le CNC fut le deuxième club à disposer en 1969
d’un bassin de 50 mètres couvert appelé : «Piscine Olympique». Il a été homologué par la Fédération
Française de Natation (FFN) pour accueillir des compétitions officielles. Le CNC a alors passé le cap des 100
licenciés.

1970 : Création d'une section « water-polo »

 C’est en 1970 qu’une section « water-polo » a vu le jour. Elle participait au championnat d’Anjou, aujourd’hui Pays de la Loire.
Cette section n’a fonctionné que 2 ans car il était difficile pour les nageurs de participer à la fois aux
compétitions de natation sportive et au championnat de water-polo.

1974 : Création de la section « Natation Synchronisée »

En 1974, Jacqueline Bombray, nageuse de niveau régional et détentrice de plusieurs records de Loire-Atlantique dans les années 1966/1969 a fondé la section « natation artistique ». Les brillants résultats des
ballerines au plan national et international font retentir le nom du CNC sur tous les bassins. 13 nageuses du
CNC ont été sélectionnées en équipe de France entre 1979 et 2002.
Jacqueline a entraîné les nageuses pendant près de 30 ans de 1974 à 2003. En 2003, suite à ses nombreuses
obligations tant professionnelles (directrice de l’école de Béré) que municipales (adjointe à l’enseignement),
elle a souhaité prendre du recul par rapport à son activité d’entraîneur

article « Ouest-France » 1991

1975 : Création d’une section « Adultes »

La section « adultes » a été créée en 1975. Les nageurs s’entraînaient dans le bassin route de Vitré. Malheureusement, cette section n’a fonctionné que 2 ans, faute d’entraîneur diplômé. Elle a repris en 1991, sous la conduite de Gilles Robert, avec la ré-ouverture de l’Espace Dauphins suite à des travaux. Quelques nageurs participaient aux compétitions « masters » réservés aux adultes âgés de plus de 25 ans.

En 2000, Sophie Poulain termine 24ème du 50 mètres brasse aux championnats du monde des Maîtres à Munich.


Annick Gréteau fut une figure charismatique de cette section pendant 16 ans de 1991 à 2007. A 82 ans, il
continuait de s’entraîner 2 fois par semaine. En juin 2002, alors qu’il était âgé de 77 ans, il a remporté le 100
mètres dos et le 100 mètres brasse au meeting international des maîtres de Dinard dans la catégorie C11
(75/79 ans).

2011 - l'équipe du CNC aux régionaux « masters » à Angers

1974-2001 - La coupe Gabriel PAUL

 Le 15 août 1969, l’équipe du CNC a remporté l’une des plus importantes compétitions de l’été : la descente de la Mayenne à Château-Gontier (1 800 m) en catégorie cadet. Gabriel Paul, tréorier adjoint du CNC et papa de 4 nageurs – Loic, Serge, Jean-Luc et Philippe – accompagnait les nageurs castelbriantais.

Après la proclamation des résultats, il fut frappé d’un malaise qui l’emporta 24 heures plus tard. C’est en reconnaissance de son dévouement à la cause du club et pour honorer sa mémoire que le CNC a décidé de faire disputer chaque année la coupe portant son nom. Elle a été organisée pendant 27 ans, de 1974 à 2001.

1979 - Mme Paul et M . Schwebel (Président) remettent la coupe au club vainqueur

1975 / 1982 / 1988 : Séjours en Allemagne

 Jean Schwebel, Président du CNC pendant 14 ans (1973 à 1987), était aussi conseiller municipal à la ville de
Châteaubriant. Il a été l’un des principaux artisans du jumelage de Châteaubriant avec Radevormwald.
Au début des années 1970, des contacts ont été établis avec la ville d’Opladen-Leichlingen. Des jeunes
Castelbriantais s’y sont rendus pour des échanges d’une quinzaine de jours, tandis que de jeunes Allemands
venaient à Châteaubriant. Du 31 janvier au 4 février 1975, le CNC a organisé un séjour avec 28 nageurs et
accompagnateurs.

Séjour du CNC à Opladen du 31 janvier au 4 février 1975

La ville Opladen-Leichlingen étant déjà jumelée, c’est finalement la ville de Radevormwald située tout à côté de Dusseldorf qui a été retenue pour être jumelée avec Châteaubriant. Le 6 mars 1981 à Radevormwald, puis le 9 octobre 1981 à
Châteaubriant, les maires de l’époque, Heino Janssen et Xavier Hunault, ont signé la charte des communes d’Europe.

Le CNC a été le premier club sportif de Châteaubriant à se déplacer à Radevormwald du 2 au 5 avril 1982 avec 48 nageurs et 6 accompagnateurs.
Le CNC est ensuite retourné à Radevormwald du 29 octobre au 1er novembre 1988 avec 48 nageurs et 6 accompagnateurs.

Séjour du CNC à Radevormwald du 29 octobre au 1er novembre 1988

1981 : Les 20 ans du CNC

Piscine route de Vitré - 20ème anniversaire du CNC Compétition amicale avec les anciens nageurs, éducateurs et dirigeants du club

1982-1989 : 24 heures de Saint-Sébastien

Pendant 8 ans, le club de l’Amicale Laïque de Saint Sébastien a organisé une compétition sous la forme d’un
relais d’une durée de 24 heures. Les nageurs dormaient et se restauraient dans le gymnase près de la piscine.
L’ambiance était excellente et bien entendu, tous les ans, les nageurs attendaient avec impatience cet
événement. Chaque équipe était composée de 12 garçons et 12 filles qui nageaient pendant 24 heures.
Chaque nageur(se) effectuait un relais de 15 minutes toutes les 6 heures.


En 1988, lors de la 7ème édition, le CNC a créé la surprise en remportant ces 24 heures. Le CNC a largement
dominé du début jusqu’à la fin en accomplissant la distance record de 92 000 mètres (soit 2 450 mètres de
plus que l’ancien record détenu par le club des Sables d’Olonnes). Ce résultat faisait suite à un entraînement
intensif effectué pendant le stage des vacances de Pâques qui précèdait cette compétition. Les dirigeants du
CNC étaient venus en force soutenir leur équipe.

1987 : Assemblée Générale des Pays de la Loire

 La ville de Châteaubriant a été choisie en 1987 pour accueillir l’assemblée générale du comité régional des
Pays de la Loire de natation. La réunion s’est tenue au centre municipal des sports en présence de M.
Sérandour, président de la fédération française de natation. 400 personnes ont pris part aux débats.
A cette occasion, une exposition « piscine et santé », réalisée par la ville et ayant accueilli plusieurs milliers
de visiteurs sous le marché couvert, a été présentée aux dirigeants des clubs.

1985 et 1987 Catherine HAMÉON championne d'Europe par équipe

Catherine HAMÉON 1985 Championne d’Europe par équipe à SOFIA 1987 Championne d’Europe par équipe à STRASBOURG

1991: Clarisse CHESNEAU vice-championne d'Europe par équipe

Clarisse CHESNEAU 1991 Vice - championne d’Europe par équipe à ATHENES

1991 : La piscine « Olympique » rebaptisée « Espace Dauphins »

 En septembre 1990, la piscine est fermée à cause de sa toiture défaillante : elle ne respectait plus les normes
de sécurité. 9 mois de travaux de réhabilitation ont été nécessaires.
Pour assurer les entraînements, le club a alors organisé des déplacements à Craon et à Nantes en cars ou en
voitures. Les frais de déplacements ont été pris en charge par la ville de Châteaubriant.
A l’occasion de ces travaux, il a été décidé d’inverser le système de filtration : arrivée de l’eau par le fond et
évacuation par les goulottes de surface. Cette disposition a notamment comme avantage d’assurer une
meilleure portance pour les nageurs. La piscine étant en débordement continu, il n’y a plus le phénomène
de ressac qui contrarie la vitesse des nageurs. On se rendra compte par la suite que les chronos seront
meilleurs.

 A l’issue de cette réhabilitation, la piscine a été baptisée « Espace Dauphins ».
Elle est inaugurée le samedi 29 juin 1991 par Stéphan Caron, champion d’Europe 85, vice-champion du Monde 86 et médaille de bronze au JO de Séoul en 1988. A cette occasion, il a nagé un 50 mètres nage libre en 23
secondes 48 centièmes et tous les licenciés du CNC ont eu la chance de nager avec lui.
Pendant cet après-midi festif, les nageuses de la section artistique ont présenté un ballet très apprécié du public.

1992 : Création du groupe « tétards »

 Le groupe « tétards » se met en place en 1992. L’objectif est de former des nageurs, filles et garçons âgés de
moins de 10 ans, simultanément à la natation artistique et à la natation sportive.
Dans le projet pédagogique, il est prévu deux temps forts :
Présenter une petite chorégraphie lors du gala de natation artistique
Nager 2 épreuves lors d’une compétition de natation sportive avec départs et virages corrects
Par ailleurs, il est convenu que l’éducateur responsable de ce groupe assure la formation à l’encadrement
d’un nageur confirmé du club.
C’est ainsi que tous les ans, un jeune passe le Brevet Fédéral 1er degré (BF1). C’est le premier diplôme pour
encadrer un groupe de nageurs.


En 2010, la Fédération Française de Natation (FFN) crée l’école de natation française.
Cette école de natation propose des certifications pour les plus jeunes :
1.
Le test sauv’nage qui certifie une pratique sécuritaire de la natation (notamment savoir nager 50
mètres, s’immerger, faire du surplace).
2.
Le test pass’sports de l’eau qui valide des performances dans plusieurs disciplines : natation
synchronisée, natation sportive, nage avec palmes, plongeon et water-polo.
3.
Le test pass’compétition qui permet l’accès aux compétitions fédérales.
Le groupe « tétards » prend le nom de « sauv’nage » qui correspond au 1er test.
Après obtention de ce premier test, les nageurs doivent faire un choix entre les 2 spécialités : la natation
artistique ou la natation de course.

Groupe « sauv'nage » lors du gala de natation artistique en 2003

1998 : Création de la Chupa-Cup

2002 : Création de la Noël-Cup

 Depuis 1998, la Noël-Cup se déroule avant les vacances de Noël et la Chupa-Cup clôture la saison fin juin
depuis 2002.
Ces championnats sont ouvert à tous les licenciés du club : section sportive et artistique, groupes sauv’nage
et adultes. Les clubs de Nozay et de Blain nous font le plaisir d’y participer.
Les 3 premiers de chaque catégorie sont récompensés dans chaque catégorie et tous les nageurs reçoivent
des chocolats à Noël et des Chupas fin juin. Ces 2 soirées sont avant tout familiales, c’est l’occasion pour les
parents de rencontrer les entraîneurs et les dirigeants du club.
En 2019, c’est une « Chupa-Cup » nouvelle version qui s’est déroulée avec un programme beaucoup plus
festif, préparé par les entraîneurs. Les épreuves compétitives et ludiques ont rencontré un réel succès auprès
des 70 nageurs(ses) présent(e)s.

2002 : Création d'une section « triathlon »

 En 2002, Christophe Le Luherne, vice-champion du monde 1992 en distance olympique de triathlon, est
recruté par le CNC pour encadrer la natation sportive. Il met en place la section « triathlon ».
En 2003, 160 athlètes ont participé au 1
er triathlon. Il s’est déroulé sur le site de Choisel avec 300 m de
natation dans l’étang, 12 km de vélo suivi de 3 km de course à pied.
En 2004, l’organisation a changé. Les triathlètes ont alors nagé 500 mètres nage libre le matin à la piscine
« Espace Dauphins ». Après une pause, ils ont repris les autres épreuves l’après-midi sur le site de
l’hippodrome, soit 20 km de VTT et 5 km de course à pied. Les places obtenues en piscine le matin ont
déterminé l’ordre des départs en VTT l’après-midi, avec le handicap temps.
Le 15 juillet 2007, Karl Guinoiseau, sélectionné en équipe de France, a participé aux championnats du
Monde de triathlon, longue distance à Lorient. Il s’est classé 88
e sur 415 concurrents et 15e de sa catégorie
senior 2 (25-30 ans).
A noter que Stan Carrier, Sylvain Bommé, Hubert Renaud, Sylvain Sarazin et Gilbert Vallée se sont qualifiés
pour participer à différents championnats de France.
Le CNC a organisé 6 triathlons à Châteaubriant entre 2003 et 2008.

2003 - Sortie de l'eau sur la site de Choisel

2005-2019 : Course sur la voie verte

 La voie verte Châteaubriant-Rougé a été inaugurée le 9 juillet 2004.
L’année suivante, le 8 juillet 2005, la section «triathlon » du Club Nautique, avec le soutien de
la Communauté de Communes, a organisé une course à pied.
Cette première épreuve appelée « course de la voie verte » est remportée par Christophe Le Luherne, entraîneur du CNC. Il parcourt les 12,5 km en 41’30.
Depuis 2012, le record des hommes est détenu par Freddy Paillard en 41’05. Pour les femmes, Stéphanie Briand-Viaud détient le record depuis 2018 en 46’39.

2012-2017 : Nuit de l'eau

 Pendant 6 ans, la nuit de l’eau s’est déroulée à la piscine « Espace Dauphins » en partenariat avec l’UNICEF.
Cette soirée était organisée conjointement par la Communauté de Communes Châteaubriant-Derval, la ville de Châteaubriant, le Club Nautique Castelbriantais, le Conseil Municipal des Jeunes et le Club de Plongée.
Pour les enfants et les adolescents, c’était le rendez-vous incontournable du mois de mars.
Tous les ans, entre 400 et 600 personnes participaient aux différentes animations proposées.
Le petit bassin se tranformait en discothèque nuit avec des jeux de lumière pour les enfants. Le grand bassin accueillait des structures gonflables géantes.
Les fonds collectés lors de cette soirée contribuaient à financer un programme d’amélioration de l’accès à l’eau potable auTogo.

2014 : 40ème gala de natation artistique

 Le Club Nautique a accueilli familles et amis, les 22 et 23 mai 2014, à la piscine « Espace Dauphins », pour le
40
ème gala de sa section natation artistique. Pour l’occasion, le CNC avait convié les anciennes nageuses et éducatrices.
Depuis la première représentation qui s’est déroulée en 1975 à la piscine route de Vitré, le gala a beaucoup évolué.
Il a notamment pris une autre dimension dans les années 1980 avec l’arrivée de Michel Leray, Meilleur
Ouvrier de France 2007 (MOF), qui a mis en place une régie lumière et pris en charge la responsabilité technique des deux soirées.

La ville de Châteaubriant a aussi contribué à son évolution en mettant à disposition du matériel : un podium,
des gradins, des bateaux « optimistes » pour construire un petit pont, des plantes…
Tous les ans, à l’occasion des 2 représentations, entre 500 et 600 spectateurs viennent apprécier les
prestations des nageur(se)s, en solo, en duo ou en ballets, au travers de tableaux sur un thème imaginé et
chorégraphié par les éducateur(trice)s. La piscine se transforme alors en une magnifique salle de spectacle.
Nous n’oublierons pas les bénévoles qui font de ces deux soirées une grande réussite.

2016 : Ouverture de la piscine « AquaChoisel »

 Avec l’ouverture de l’AquaChoisel, le CNC va bénéficier de créneaux supplémentaires à la piscine « Espace Dauphins ». Les nageurs et nageuses vont s’entraîner dans de meilleurs conditions.

2018 : Coupe « Pays de la Mée » et Meeting de Châteaubriant

 Depuis 2018, le CNC organise à la piscine « Espace Dauphins », 2 compétitions labellisées par la FFN qui rencontrent un large succès : 

1 – La coupe du « Pays de la Mée » :
En janvier 2019, on comptait 90 nageurs venant de 6 clubs : Blain, Carquefou, Loire et Sillon, Nozay, Orvault et Lagny Sur Marne.

2 – Le meeting de Châteaubriant :
En avril 2019, 129 nageurs ont répondu présents venant de 13 clubs : Lanvaux oc Grandchamp, Chartres de Bretagne, Blain, Nantes, Nozay, Carquefou, Château-Gontier, Craon, Segré, Pontchâteau et Saumur.

2018 : Labellisation « Animation et Développement »

 Ces deux labels décernés, sur dossier, représentent une véritable reconnaissance fédérale et sont révélateurs
d’un investissement important du club au niveau de la qualité des prestations fournies à ses adhérents, du
professionnalisme de ses encadrants et de son implication au niveau fédéral et local.
La Ligue Natation des Pays de Loire a renouvelé ces 2 labels au CNC le 20 septembre 2019.

2020- 2021 : COVID-19

 En raison de l’épidémie de Covid-19, les activités du club ont été suspendues à différentes reprises au cours des années 2020 et 2021.

Pour les inscriptions de septembre 2020, les dirigeants du CNC doivent porter le masque.